Belgium National 2003

Plus de 300 Land Rover en provenance de 12 pays o­nt répondu à l'appel d'Imagine Evasion pour un week-end estival, à Antoing, près de Tournai en Belgique. Cela fait déjà 8 ans qu'un grand nombre de pays européens sont représentés, chaque année, au Belgium National organisé par Bruno Neef de Sainval et son équipe.
Textes : Bruno Neef de Sainval - Photos : Fabrice Gallez

Les Anglais n'ont pas peur de sillonner l'Europe, certains avec leurs Series. Chaque année, la plus grande délégation de Series arrive du Royaume-Uni. De plus en plus rares sur les rassemblements, ils deviennent la proie des photographes sur les parcours du Hainaut Occidental.

Première Européenne: suite au partenariat avec Good Year, Imagine Evasion a équipé un New Range V8 4,4l (mis à disposition par Land Rover Belux), avec les nouveaux pneus MT en 19 pouces. Le résultat est bluffant! Le grip des pneus combiné aux différentes aides électroniques qui équipent le Range, et vous constatez que le véhicule est capable de franchir des obstacles là où le Defender doit échouer...
De plus en plus de femmes participent au Belgium National. Certains équipages sont exclusivement féminins. Et force est de constater qu'à de nombreuses reprises les femmes franchissent des obstacles en douceur, sur un filet de gaz, là où certains hommes se battent avec leur volant, leur pédale de droite... en vain !

Gauche : Cette photo très artistique illustre la présence de Land Rover Expérience. Grâce au concours de l'école de pilotage, Imagine Evasion a veillé à offrir des baptêmes en Land Rover aux différents partenaires, policiers, élus locaux et futurs clients de notre marque fétiche.
Droite : L'équipe d'organisation est composée de 72 bénévoles qui travaillent du Lundi au Lundi avec en moyenne 5 heures de sommeil par nuit. Chaque année, 1 ou 2 bénévoles font l'acquisition d'un Land Rover endéans les trois mois qui suivent l'événement...


Gauche : C'est bien connu en Belgique: "L'union fait la force"! A ce propos, cette année, Imagine Evasion a confié l'organisation du Trial à Michel Bongartz, l'organisateur du Good Will. Au programme: franchissement de zones délicates avec, au préalable, les conseils précieux du team de Michel, passage de bourbiers, pont Camel et le tout dans une ambiance de franche camaraderie.Droite : L'infrastructure du Belgium: un village implanté au milieu de nulle-part, 5 camions de châpiteaux, 150.000 litres d'eau fournie par les pompiers d'Antoing, 1.200 repas servis, 5 hectares de pelouse semée et 10.000 tonnes de cailloux fournis par Cimescaut.

Avec 30° à l'ombre... autant dire qu'il ne manquait plus que les senteurs de lavande pour se croire au bord de la Côte d'Azur. Tous les véhicules bâchés o­nt déposé leur capote sur le bivouac jusqu'au Dimanche soir.

Même avec la sécheresse connue en 2003, l'organisation avait encore quelques coins sympas de derrière les fagots: les catégories XX-Trem et X-Plorer o­nt découvert les bourbiers promis dans leurs catégories respectives. 200m en 5 heures... Telle était la performance d'un groupe de hollandais pourtant correctement équipés et avec un bon coup de volant! Mais la nature a souvent tendance à reprendre le dessus...


Pour cette 8ème édition du Belgium National, 2 participants, un Belge exilé et un Anglais, sont venus en droite ligne de New York et de Las Vegas pour prendre part à cet événement en catégorie XX-Trem
.La nocturne reste l'un des moments forts du Belgium National. Les plus chanceux arrivent à temps pour la soupe à l'oignon qui est servie jusqu'à 2h00 le samedi. Les moins chanceux arrivent à temps... pour prendre le café, les croissants et se coucher ou bien repartir en balade.




Cet article provient de Landmania
http://landmania.com/