Berlin-Breslau 2003


Cliquez ici !Un focus Land rover sur les participants du Berlin-Breslau 2003. Un véritable retour aux ambiances des grands rallyes africains à l'époque ou l'amateurisme avait encore sa place...


Eprouvant pour les machines et les hommes, le Berlin-Breslau symbolise l'un des derniers rallye-raids non officiel FIA en Europe Continentale où le physique et le moral des pilotes o­nt autant d'importance que la préparation technique des véhicules. C'est une des raisons pour laquelle o­n y retrouve un enthousiasme si fort de la part des concurrents engagés.
On constate également une forte fréquentation des véhicules de notre marque fétiche sur cet événement. Preuve en est que l'endurance fait également partie des nombreux atouts de la marque. La 9ème édition s'est déroulée du 22 au 30 Juin 2003...
Photos : Didier Griffoulière - Commentaires : Did



Dès les premières journées de course, le ton est donné... Ce ne sera pas une partie de plaisir !
Les pistes à chars, chargées de boue liquide et les passages à gués XXL, sont là pour le rappeler, le Berlin-Breslau est une épreuve rude et sélective. Rassurez-vous tous ces clichés "liquides" sont trompeurs, 90% du tracé est roulant, dans un magnifique paysage sauvage de forêts. Un véhicule stock peut y participer avec un minimum de préparation à condition de respecter la prudence et la vigilance nécessaires à cette épreuve.

Tout est résumé dans la sérigraphie du tee-shirt de ce malheureux concurrent dans les marais polonais: "Vous aimez ça ?" ! Oui, définitivement, il aime ça et ce ne sont pas son visage marqué ou son regard dans le vague qui laisseront place au doute quant à sa détermination...


Les dépassements audacieux mettent les nerfs des pilotes à rude épreuve. Pas facile en effet de se frayer un passage sur les pistes boueuses, face à des monstres de plusieurs tonnes de métal hurlant...
Un Tatra plein phare dans le rétro, ça calme !
En bas à gauche, un bel exemple de préparation sur ce proto réellement formaté pour l'épreuve.
Les Land Rover sont là et ils iront presque tous au bout de l'aventure, malgré les tonneaux, les arbres de roues, les allumages HS...
Les concurrents mènent un train d'enfer, c'est une lutte sans merci entre les autos, les camions et les quads. Seul le classement du soir, très attendu, permet de faire le point sur les déboires ou les exploits de chacun durant la journée.

Une descente vertigineuse qui ne laisse pas de droit à l'erreur. Une mauvaise appréciation de la trajectoire ou une faute de pilotage et c'est le "béret" assuré... Ce malheureux concurrent s'est retrouvé avec son Range au tapis (photo centrale).
Le Berlin-Breslau est une occasion de pouvoir admirer de puissants prototypes survitaminés lancés sur les pistes.

Après les aléas de la journée, une image traditionnelle est invariablement identique sur chaque rallye : A la lueur des spots halogènes, les mécanos et les pilotes s'affairent autour des véhicules meurtris afin d'assurer le départ du candidat au petit matin... Pour certains les opérations dureront très tard dans la nuit.
Photo du bas, à gauche, ce participant au volant de son 90 300 Tdi finira à la 44ème place.
L'an dernier l'Italie avait permis l'accession à la plus haute marche du podium à un Land Rover. Cette année la coupe repart chez Toyota... Le premier Land est pointé à la 6ème place. Il s'agit de l'équipage allemand Schwaemann/Brosig sur Defender 300 Tdi.

Résultat français Land Rover :
- Le 1er Land français est pointé à la 24ème place - Pouessel/Leffet du Team Mecacool sur un Def 90 motorisé en VM 5 cylindres 2,7L !
- Le 2ème Land français est 25ème - Legraverand/Robière du Team Maraboue sur Def 90 TD5 (après 5 tonneaux exécutés en rythme dans le prologue !)
- Le 3ème Land français se place à la 27ème position - Weber/Tournier du Team Mecacool sur une des plus belles machines du rallye; un châssis de Range à moteur V8 central arrière !

La prochaine édition du Berlin-Breslau se déroulera du 26 Juin au 5 Juillet 2004.





Cet article provient de Landmania
http://landmania.com/