French National 2002

 
Affluence record pour l'édition 2002 du French National, plus de 800 Land Rover de toutes nationalités se sont donné rendez-vous au pélerinage annuel de Pentecôte, organisé par Land Service.

A cette occasion quelques aménagements de points d'eau, sanitaires et parkings supplémentaires o­nt été réalisés sur les 47 hectares du terrain TT des Combes Grondées dont le succès et la fréquentation sont en perpétuelle croissance. Au menu, les animations habituelles: jeux et concours, road-books, le trial ouvert à tous, avec un superbe feu d'artifice ponctuant la soirée du samedi soir. Une météo clémente a attiré de nombreux spectateurs venus apprécier le grand spectacle de la zone des Alligators. Le fameux bourbier a retenu plus d'un candidat téméraire dans le piège de sa boue visqueuse et collante...

Un 90 dans le bain !

Dès les premières heures de la matinée, les premiers candidats s'élancent en direction de la zone des Alligators. Le maléfique bourbier est toujours là, aussi sournois et difficilement maîtrisable...Il n'a que rarement succombé aux assauts répétés et parfois un téméraires des Land Rover et seuls quelques participants équipés de pneus tétines et avec les chevaux nécessaires se sont extirpés de ses fosses boueuses sous les applaudissements d'afficionados.


Plantages à gogo

A certaines moments, sur les zones sensibles, les plantages répétés soudant les Land dans la glaise donnent au site des allures de Place de la Concorde aux heures de pointes... Les opérations de treuillage, moufflage et sorties à la sangle s'éterniseront, tard, jusqu'en en fin d'après-midi. Quoiqu'il en soit, tout le monde a rejoint le bivouac, à l'heure de l'apéro! Les mécaniques éprouvées et les ardeurs émoussées retrouvent un peu de détente autour des feux de camp improvisés.


Un 90 nouvelle vague...

Le seul fait de sentir son véhicule surfer sur une rouleau de boue procure de bonnes sensations. Pour certains participants dont certains n'avaient jamais goûté aux joies du tout-terrain, observer les véhicules évoluer dans les zones et se jouer des raidillons et autres difficultés, leur permet de prendre conscience et de réaliser que finalement, avec un peu d'expérience et un Land Rover, c'est jouable !


L'apéro des Landmaniacs

Samedi vers 19h30, à l'initiative de Fifi et Fred \/, un apéro entre Landmaniacs est organisé sur le premier plateau près du FC101 ambulance de Gilles en point de repère. Le thème avait été lancé auparavant sur le forum Landmania afin de permettre à chacun de se retrouver et faire connaissance. C'est l'occasion pour certains d'entre nous de mettre enfin un visage sur un pseudo et d'estomper le monde du virtuel sans rien perdre en convivialité... Merci à vous tous!


T'en veux du pneu ?

Soudain les regards étonnés se soulèvent sur son passage: Sur la piste, un Defender 90 se présente au bas de la montée infernale concoctée par l'organisation... Le Land survitaminé et chaussé de pneus Super Swamper affiche des allures de Mad Max! Il ne fera qu'une bouchée de l'obstacle et avalera la pente à forte déclivité sans sourciller. Des Watts et des sculptures de pneu adaptés à l'épreuve, l'arme absolue !


A coeur vaillant, rien d'impossible !

La sensation est toujours aussi forte... Lancer son véhicule au pied d'une marche dans un trou boueux reste un mélange insensé d'excitation et de plaisir. Les châssis longs n'ont pas hésité une seconde à partager cette émotion et effectuer le plongeon sous le regard admiratif des spectateurs envieux. Le statut de franchisseur hors pair est confirmé!


Balade en sous-bois

Rien de tel, après un bon bain de boue, qu'une balade sur les pistes ombragées qui longent le domaine. La lumière filtrée inonde le sous bois d'une atmosphère paisible et délassante. C'est une autre facette offerte par le terrain qui propose ainsi aux équipages, un petit moment de répit avant de reprendre des activités plus musclées.


Le Range Bobtail dans le trial

Dimanche après-midi, vers 14h30, tout le monde se hâte vers la zone de trial. L'épreuve, ouverte à tous, permet ainsi aux Land en compétition de cotoyer une palette de générations allant du vénérable Series aux derniers modèles de notre marque fétiche. Pour anecdote, une Minerva de 1953 n'a pas hésité une seconde à livrer une bataille acharnée aux marches et croisements de ponts mis en place par les organisateurs





Cet article provient de Landmania
http://landmania.com/