Le Freelander 2

  Le nouveau Freelander 2 se positionne dans le segment des SUV compacts haut de gamme, équipé de 2 nouveaux moteurs : un 6 cylindres essence en ligne de 3.2l et un Td4 turbodiesel de 2.2l, tous deux plus puissants et plus économes. Il bénéficie également d'un nouveau design extérieur, élégant et distinctif, ainsi qu'un intérieur très raffiné. Présentation officielle au Salon de Londres le 18 juillet 2006.

LE NOUVEAU FREELANDER 2
Dossier de presse communiqué par Land Rover France

  • Le Nouveau Freelander 2 établit de nouveaux standards sur le segment des SUV compacts haut de gamme
  • L'éventail de ses talents est le plus étendu de sa catégorie
  • o Maniable, réactif et confortable sur la route
    o Remarquables possibilités en tout-terrain

  • Deux nouveaux moteurs qui combinent au mieux les performances et le raffinement et optimisent la consommation de carburant
  • o Un moteur i6 essence de 3,2 litres (232 ch / 171 kW), 30% plus puissant que le précédent V6 et 10% plus économique
    o Un moteur TD4 diesel de 2,2 litres (160 ch / 118 kW) plus économe que son prédécesseur et 43% plus puissant

  • Un système 4x4 permanent et intelligent qui contribue à optimiser la motricité et la consommation de carburant
  • L'exclusivité du système d'adaptation au terrain Terrain Response™ de Land Rover, pour une conduite en tout-terrain plus facile, en tête d'une longue liste de technologies sophistiquées dont beaucoup font leur apparition dans ce segment
  • Un design extérieur nouveau et dynamique, à la fois sophistiqué, simple et élégant
  • Un habitacle polyvalent, confortable, bien équipé et nettement plus spacieux que celui du précédent Freelander (38% de volume de chargement supplémentaire)
 
Le Nouveau Freelander 2 apporte une nouvelle définition du SUV compact haut de gamme. Totalement nouveau, le Nouveau Freelander 2 offre aussi bien des performances remarquables sur route que des qualités en tout-terrain dignes d'un authentique Land Rover. Un design dynamique, une allure moderne, un intérieur pratique et spacieux et une abondance de technologies sophistiquées complètent le package.
"Aucun autre SUV compact n'offre un tel éventail de possibilités", assure Phil Popham, Directeur Général de Land Rover. "Le Nouveau Freelander 2 définit de nouveaux standards dans son segment, combinant les avantages d'un véhicule haut de gamme - des qualités routières, des performances remarquables, un habitacle attrayant et pratique - avec les qualités d'un 4x4 robuste : capacité à aller partout, résistance, vision panoramique, habitacle spacieux et modulable. Nous pensons qu'aucun autre SUV compact ne peut réunir de manière aussi parfaite les capacités de ces deux types de véhicules."
Le premier Freelander (présenté en 1997) est considéré par beaucoup comme ayant donné naissance à une toute nouvelle catégorie de véhicules : le SUV compact haut de gamme. Il est resté en tête des ventes de 4x4 en Europe pendant cinq ans et il est resté le 4x4 le plus vendu au Royaume-Uni depuis son lancement jusqu'à fin 2005.
Le Nouveau Freelander 2 a été amélioré sur tous les plans : de meilleures performances, plus économique, plus raffiné, une qualité générale en hausse, plus sûr et plus spacieux. Il est encore plus agile en tout-terrain et nettement meilleur sur route, autant au niveau de son comportement que du confort et des qualités routières. Le Nouveau Freelander 2 est le quatrième véhicule entièrement nouveau de Land Rover en à peine plus de quatre ans, conçu après les nouveaux Range Rover (2002), Discovery 3 (2004) et Range Rover Sport (2005). Leur remarquable succès a contribué aux records de vente enregistrés par Land Rover dans le monde en 2005.
Les atouts techniques les plus marquants du Nouveau Freelander 2 sont deux moteurs complètement nouveaux : un six cylindres en ligne de 3,2 litres et un quatre cylindres turbodiesel de 2,2 litres. Ces deux moteurs sont équipés des technologies les plus sophistiquées pour garantir une combinaison remarquable entre performances et économies d'utilisation. Avec le moteur essence i6 de 232 ch (171 kW), le Nouveau Freelander 2 peut atteindre 200 km/h en vitesse de pointe et accélérer de 0 à 100 km/h en 8,9 secondes, pour une consommation moyenne de 11,2 litres/100 km en cycle mixte.
Le moteur est associé à une nouvelle transmission automatique à six rapports dotée du fameux système CommandShift™ de Land Rover, qui permet de passer en mode séquentiel manuel de changement de vitesses en cas de besoin. Le mode sport, quand il est activé par le conducteur, garantit des performances encore plus dynamiques.
La configuration de type six cylindres en ligne est idéale en terme de souplesse. Le nouveau moteur du Nouveau Freelander 2, est suffisamment compact pour être monté en position transversale, une première dans le secteur des SUV compacts et l'une des nombreuses innovations de ce véhicule, procurant ainsi des avantages significatifs pour la configuration intérieure et la sécurité. Le moteur diesel choisi pour le Nouveau Freelander 2 est un tout nouveau quatre cylindres de 2,2 litres. Ce moteur de 160 ch (118 kW) développe un couple maximum de 400 Nm, dont plus de 200 Nm disponibles entre 1000 et 4500 tr/min. Ce moteur est à la fois souple et nerveux, raffiné et économique : 7,5 litres/100 km en cycle mixte. Un filtre à particules (DPF) est également proposé en option, pour un fonctionnement encore plus propre. Deux transmissions sont disponibles : une nouvelle boîte de vitesses manuelle à six rapports et la même boîte automatique six vitesses que sur le modèle essence (à partir du printemps 2007).
L'intérieur du Nouveau Freelander 2 représente une amélioration importante par rapport à son prédécesseur. Il ne fait que 5 cm de plus en longueur mais il offre beaucoup plus de place pour la tête, les épaules et les jambes, aussi bien à l'avant qu'à l'arrière. De grandes surfaces vitrées renforcent l'impression d'espace et s'ajoutent à la position de conduite surélevée - une marque de fabrique Land Rover - et aux "sièges en gradin" : les passagers des places arrière sont assis légèrement plus haut que ceux de l'avant, ce qui leur permet de mieux voir ce qui se passe autour du Nouveau Freelander 2.
Le coffre est aussi le plus grand de sa catégorie, avec 38% de place en plus que dans le précédent Freelander (755 litres au lieu de 546 litres, sièges arrière relevés).
Le design extérieur et intérieur du Nouveau Freelander 2 a été complètement repensé, intégrant le code de design unique de la marque. Il a donc une forme instantanément reconnaissable comme celle du Land Rover le plus récent.

"Nous avons volontairement conservé certains traits caractéristiques du Freelander d'origine, comme le capot enveloppant, le décrochement du toit et la ligne de base", résume Geoff Upex, le Directeur du Design de Land Rover. "Mais l'allure générale est nouvelle et beaucoup plus contemporaine. Le design est sophistiqué, simple et élégant - il donne l'impression d'être taillé dans la masse. Nous avons conservé un véritable air de famille dans le design avec les nouveaux Discovery 3 et Range Rover Sport mais nous en avons interprété les codes pour nous rapprocher des clients qui demandaient un 4x4 plus compact."
Le châssis est une structure monocoque à cinq portes, avec un très haut niveau de rigidité à la torsion qui favorise le raffinement, le confort et le comportement routier, tout en garantissant que le Nouveau Freelander 2 sera très résistant en usage tout-terrain délicat. Les suspensions sont indépendantes et utilisent les systèmes les plus modernes de contrôle de la stabilité comme le Roll Stability Control (RSC), une nouvelle technologie très sophistiquée qui contribue à atténuer le risque de tonneau.
Le Nouveau Freelander 2 est doté de nombreuses nouvelles technologies ayant pour but d'améliorer ses performances sur route et en tout-terrain. La plupart sont nouvelles dans cette catégorie. Le système Terrain Response™, breveté par Land Rover, est monté en série sur tous les modèles, à l'exception du modèle d'entrée de gamme, afin de faciliter la conduite en tout-terrain. Parmi les autres technologies intéressantes, on trouve une nouvelle traction intégrale permanente et 'intelligente' qui garantit à la fois une meilleure motricité et des économies de carburant en usage routier. Sans compter le 'Gradient Release Control', un autre système breveté par Land Rover, qui augmente la confiance et le contrôle du conducteur en l'aidant à relâcher progressivement les freins sur des pentes raides et glissantes.
Les autres fonctionnalités et options rares pour cette catégorie de véhicule sont le démarrage sans clé, les phares bi-Xenon, les phares bi-Xenon à faisceaux orientables, les essuie-glaces à déclenchement automatique et l'aide au stationnement (détecteurs d'obstacles avant et arrière). Le toit panoramique en deux parties augmente encore l'impression d'espace dans l'habitacle. L'air conditionné est monté en série sur tous les modèles. Un système de navigation satellite avec DVD et écran couleur tactile est disponible en option. Parmi les systèmes audio haut de gamme proposés, on note une radio numérique DAB, un son ambiophonique Dolby™ pour le système Prologic IIx à 12 canaux avec connexions par fibre optique. Une prise audio annexe (pour I-pods et lecteurs MP3) est disponible en série sur tous les modèles. Conçu et mis au point par Land Rover à Gaydon, près de Warwick, le Nouveau Freelander 2 est fabriqué dans l'usine de Halewood à Liverpool, une usine qui a reçu en 2005 le prestigieux label " Qualité Or " décerné par l'organisme JD Power.

Design extérieur
Le Nouveau Freelander 2 a un design nouveau et contemporain, avec ses lignes sophistiquées, son look dynamique et son allure sportive. On retrouve les gènes du très populaire Freelander d'origine mais cette nouvelle version procure une impression plus haut de gamme et plus aboutie, sans pour autant perdre son esprit fun". Geoff Upex, Directeur du Design.
Des lignes sophistiquées, des surfaces douces et simples, des éléments de structure qui se combinent, voici trois des grands principes ayant guidé l'équipe du Design de Land Rover lors de la conception du Nouveau Freelander 2. Ils ont pu être appliqués pour produire des proportions quasi idéales, en particulier la hauteur, l'empattement, les courts porte-à-faux avant et arrière - pour créer l'allure décidée et sportive que les designers recherchaient.
Geoff Upex et son équipe, Earl Beckles (Chef du Design extérieur) et Martin Buffery (Chef du Design intérieur), étaient aussi déterminés à concevoir un véhicule ayant un air de famille marqué avec le nouveau Discovery 3 et le nouveau Range Rover Sport, deux modèles très appréciés. "Du Discovery 3, explique Upex, nous avons pris la simplicité des surfaces, les formes affirmées, le graphisme audacieux et cohérent, le style fort des montants arrière. Le Range Rover Sport a inspiré la fluidité des passages de roues, une partie de l'allure générale et la dynamique de la ceinture de caisse."
"Mais il y a aussi des références visuelles très nettes au Freelander d'origine. Sa forme significative est largement reconnue et très populaire, notamment en Europe" précise Upex. "Nous avons donc pris ce qu'il avait de meilleur, les signatures de ce modèle et nous les avons amplifiées, notamment pour concevoir le capot enveloppant et le toit à décrochement."
Cependant, ces inspirations étaient subordonnées à une vision claire de l'allure que doit avoir un Freelander. Tout en restant définitivement un Land Rover, il a toujours eu - et devait conserver - son pouvoir d'attraction pour des clients potentiels plus habitués à des berlines conventionnelles.
"Le design du Nouveau Freelander 2 devait refléter l'équilibre entre ces différentes possibilités - une grande routière et un grand 4X4", précise Geoff Upex. "C'était notre priorité absolue. Il ne fallait pas que ce soit trop ouvertement un 4x4, comme le Discovery 3. Il devait avoir une allure athlétique, mais pas trop. Il devait rassurer les gens qui achètent des berlines de luxe. Il était donc crucial d'atteindre, dans le design, cet équilibre entre 4x4 athlétique et voiture de luxe."
Selon Upex, les 4x4 sont en général plus géométriques, plus agressifs, ils ont des lignes plus nettes. Les berlines ont tendance à avoir des lignes plus naturelles et plus agréables à l'oeil. Le Nouveau Freelander 2 est donc un mélange de formes géométriques franches avec la douceur et la fluidité de celles d'une berline.
Son pare-brise très vertical, son toit surélevé et le fuselage de ses montants arrière reflètent le dynamisme du Nouveau Freelander 2, ses qualités sportives sur la route, tout comme la douceur des lignes au niveau de la ceinture de caisse. Un autre facteur contribue largement à la fluidité du design, ce sont les montants avant de la carrosserie en opposition aux montants arrière de couleur noir, qui donnent une impression de "toit flottant" propre au Range Rover.
Les flancs de la carrosserie du Nouveau Freelander 2 sont abrupts et ciselés. Mais quand on le regarde en entier, les surfaces sont douces, pures et unidirectionnelles. Le surfaçage aussi est tendu et très précis, pour lui donner un air à la fois mince et musclé.
La calandre respire la force et la confiance du design (avec des variantes selon qu'il s'agit du modèle essence ou diesel). L'arrière est lui aussi plus sobre, une sobriété aidée de manière significative par le déplacement de la roue de secours (à l'extérieur sur le Freelander d'origine) sous le plancher de chargement, ainsi que les nouveaux feux arrières d'un seul tenant.
"L'ensemble du design est simple, beaucoup moins chargé qu'avant, plus luxueux et plus désirable. Nous voulions un nombre minimum de composants qui se combinent pour que l'ensemble soit à la fois sobre et attirant" résume Geoff Upex. "Les phares et les feux arrière, par exemple, ont été conçus avec un grand soucis du détail. Les ouies d'air latérales, en métal, aident le moteur à mieux respirer mais ajoutent également un air de famille évident avec le Discovery 3 et le Range Rover Sport".
Comme toujours chez Land Rover, les fonctionnalités ont fortement influencé le design. Les montants de pare-brise étroits garantissent une excellente visibilité. Le dessin du capot aide le conducteur à placer le véhicule de manière plus précise sur la route ou la piste. Le positionnement des roues vers l'extérieur du châssis, et la largeur des voies, favorisent un comportement agile et une très bonne adhérence. Les courts porte-à-faux avant et arrière, et la hauteur générale de la caisse, sont essentiels pour l'efficacité en tout-terrain. Les protections latérales permettent d'éviter les éclats de pierres et contribuent à ce que les bas de caisse restent propres. "Nous croyons que le résultat final est un design à la fois sculpturé et sophistiqué, dynamique mais raffiné, luxueux et athlétique", conclut Geoff Upex.

Motorisations
"Le Nouveau Freelander 2 reçoit deux nouveaux moteurs exceptionnels. Le i6 essence est l'un des moteurs équipant un 4x4 les plus souples et les plus raffinés au monde. Très compact et truffé de nouvelles technologies, il offre beaucoup de couple sur toute sa plage d'utilisation. Pour un moteur aussi puissant, la consommation et les émissions de CO2 sont également excellentes. Le nouveau diesel TD4 est l'un des moteurs les plus sophistiqués et les plus efficaces au monde, certainement le meilleur petit diesel jamais monté sur un Land Rover, avec un temps de réaction excellent et un raffinement remarquable." Andrew Foster, ingénieur en chef du programme.

Le i6, un nouveau moteur essence raffiné
Le nouveau moteur i6 essence de 3,2 litres, tout en puissance et en couple, est une véritable nouveauté et offre au Nouveau Freelander 2 des performances routières comparables à celles de nombreuses berlines compactes. Il accélère de 0 à 100 km/h en 8.9 secondes et atteint 200 km/h en vitesse de pointe. Plus intéressant pour la conduite de tous les jours, il a d'excellentes reprises.
La puissance maximale est de 232 ch (171 kW) à 6300 tr/min et le couple maximal de 317 Nm à 3200 tr/min. Ces chiffres sont sensiblement plus que ceux du moteur V6 du précédent Freelander: 177 ch (130 kW) et 240 Nm. Ses performances en matière de consommation sont aussi bien meilleures : 10% d'économie en cycle mixte.
Le moteur i6 a été astucieusement conçu pour combiner une configuration en ligne - intrinsèquement la plus souple et la plus raffinée pour un moteur six cylindres- avec un encombrement minimal. Cela permet de positionner le moteur en position transversale, ce qui améliore l'organisation de l'habitacle et donne de l'espace supplémentaire, devant et derrière le moteur, pour que les systèmes de sécurité fonctionnent encore plus efficacement.
La clé de ce nouveau design plus compact est le système READ (Rear End Ancillary Drive) unique et innovant. Sur les moteurs traditionnels, les arbres à cames et autres accessoires (alternateur, pompe à eau, compresseur d'air conditionné) sont entraînés par des chaînes et des courroies placées à l'avant du moteur. Avec le système READ du i6, l'entraînement se fait au niveau de la face arrière du moteur - le côté où se trouve la boîte de vitesses - d'où un porte-à-faux nettement réduit. Le résultat, c'est un moteur extrêmement court, à peine 60 cm de long. Ceci permet de disposer d'un plus grand espace dans le compartiment moteur, d'installer le i6 en position transversale et de configurer autour du moteur la cellule déformable en cas d'impact.
Le bloc moteur, la culasse et le couvre culasse du i6 sont en aluminium. Ils sont optimisés sur le plan structurel pour allier un poids limité à une rigidité suffisante. Les cache culbuteurs ont été également conçus pour intégrer les têtes des culbuteurs et réduire encore le poids.
Un double arbre à cames en tête et 24 soupapes (quatre par cylindre) optimisent le fonctionnement du moteur. Ce fonctionnement est encore amélioré par le système breveté Cam Profile Switching (CPS), qui prévoit deux profils complètement différents des cames d'admission, usinés sur le même arbre à cames. Le système de gestion du moteur décide quel profil de came utiliser, selon les conditions de fonctionnement du moteur et le niveau de couple demandé par le conducteur. L'un des profils est parfait pour une conduite à bas régime/faible charge et l'autre, qui permet une course plus longue des soupapes, est meilleur pour des vitesses plus élevées et une charge plus importante. Un ingénieux poussoir hydraulique de soupapes, en deux parties, modifie le profil de la came.
Le moteur i6 comporte aussi un système continu VVT (Variable Valve Timing), qui modifie en permanence le balayage des soupapes pour obtenir une puissance, une efficacité et des émissions optimales. La combinaison du CPS et du VVT donne à ce nouveau moteur une puissance et des niveaux de couple impressionnants, ce qui améliore à la fois ses performances pures et son comportement général.
En outre, le Système d'admission variable (VIS), qui modifie à la fois la longueur du tube d'entrée et, d'une manière plus générale, le volume d'air, augmente à la fois le couple à bas régime et la puissance à haut régime, renforçant encore la faculté du moteur à bien respirer : 80% du couple maximum est disponible sur toute la plage d'utilisation et 256 Nm sont présents de 1400 à 6400 tr/min.
Les pistons en aluminium et les bielles en acier forgé sont reliés à un arbre à cames à sept paliers en acier forgé, avec surfaces d'induction à paliers renforcés. L'anneau de distribution et l'anneau de démarrage de l'arbre à cames sont incorporés dans une plaque flexible -pour que l'ensemble soit plus compact- placée entre le moteur et la transmission automatique.
L'énergie qui alimente le système READ provient d'un engrenage à l'arrière du vilebrequin qui entraîne aussi la pompe à huile. Deux pignons permettent d'entraîner l'alternateur d'un côté, l'arbre à cames de l'autre, par l'intermédiaire d'une courroie crantée inversée, ainsi que la pompe d'assistance de direction, la pompe de liquide de refroidissement et le compresseur d'air conditionné via une courroie trapézoïdale multiple.
Le système d'injection d'essence haute précision est doté de quatre micros injecteurs par cylindre, chacun d'un diamètre de 0,29 mm. Capables d'injecter un volume d'essence très important si le moteur le réclame - jusqu'à 250 cm3/min - ils se montrent d'une précision absolue si les exigences de performance sont limitées, ce qui permet ainsi au moteur i6 du Nouveau Freelander 2 de ne consommer que 11,2 litres/100 km en cycle mixte.
La version qui a servi de base à la réalisation de ce moteur a essentiellement été mise au point par Volvo, partenaire de Land Rover au sein du Premier Automotive Group. Fabriqué à Bridgend, au Pays-de-Galles, dans la même usine que les moteurs V8 de Land Rover - ce moteur i6 a été développé et adapté pour pouvoir être monté sur des Land Rover, notamment en améliorant son étanchéité à la poussière, la boue et l'eau. Il peut aussi fonctionner sur des terrains très pentus, pour faire face aux exigences de Land Rover en matière d'utilisation en tout-terrain.

Le nouveau Turbodiesel TD4
Le deuxième moteur du Nouveau Freelander 2 est un tout nouveau TD4 turbodiesel de 2,2 litres, qui combine un couple et un raffinement impressionnants.
La puissance maximale du nouveau moteur diesel est de 160 ch (au lieu de 112 ch pour le précédent Freelander diesel 2 litres) et son couple maximum s'élève à 400 Nm (au lieu de 260 Nm). Naturellement, les performances sont nettement améliorées. Il ne met que 11.7 secondes pour passer de 0 à 100 km/h (au lieu de 14.4 secondes pour le précédent Freelander diesel). La consommation moyenne est de 7,5 litres/100 km, meilleure que celle du Freelander diesel précédent, alors que la puissance a augmenté de 43 %.
Parmi les technologies de pointe qui équipent le TD4, on note une alimentation par injection à rampe commune de dernière génération (3ème génération), un nouveau turbocompresseur Garrett à géométrie variable et des blocs cylindres à doubles parois. Le résultat, c'est une plage de couple vraiment très étendue, des économies de carburant, des performances et un raffinement remarquables. Le moteur va au delà des nouvelles normes européennes EU4 en matière d'émissions et un filtre à particules (DPF), sans entretien, est disponible en option pour des performances encore plus propres (Note: toutes les mesures données dans ce document pour le moteur diesel ont été prises sans le filtre DPF).
Le couple maximum s'élève à 400 Nm, disponible à 2000 tr/min, un régime très raisonnable. La courbe de puissance est régulière, puisque 80 % de la puissance maximale est disponible sur plus de la moitié de la plage d'utilisation. De 1000 à 4500 tr/min, pas moins de 200 Nm de couple sont disponibles. Le résultat, c'est que le Nouveau Freelander 2 TD4 est très vif, généreux et facile à conduire.
Sur les versions automatiques du Nouveau Freelander 2 TD4, une augmentation de la puissance permet d'améliorer les performances sur une courte période grâce au système Transient Overboosting qui augmente temporairement la pression du turbo. Le nouveau turbo GT17B Honeywell Garrett Variable Nozzle Turbine (VNT) garantit d'excellentes reprises à bas régime, un couple important à moyen régime et beaucoup de puissance à haut régime. Sa petite turbine est particulièrement légère, ce qui permet de réduire encore le temps de réponse du turbo et de le rendre quasiment indétectable.
La combustion est très efficace, grâce aux injecteurs piézo-électriques, aux pressions de carburant élevées et à la technologie de la turbulence variable. Tout cela contribue à réduire les bruits de combustion et la pression à l'intérieur des cylindres. Les injecteurs piézoélectriques permettent de contrôler précisément le flux de carburant, tandis que le système d'injection à rampe commune "de 3ème génération" permet d'obtenir des pressions d'injection de 1800 bars, soit 30% de plus que les systèmes de "2ème génération". Les systèmes à rampe commune permettent de fournir de grosses quantités de carburant en cas de besoin. Ils procurent donc de bien meilleures performances - et plus d'économies - que les moteurs diesel plus anciens.
Le nouveau design des têtes de cylindres optimise les turbulences sur toute la plage d'utilisation du moteur. Sur beaucoup de moteurs diesel, il faut trouver le compromis entre obtenir des turbulences acceptables à bas régime et éviter des turbulences excessives quand le flot de carburant est important. Sur le TD4, un système innovant de désactivation de la lumière d'admission permet de résoudre ce problème, en améliorant la turbulence du diesel - et l'efficacité de la combustion - à la fois à bas et haut régime.
Chaque cylindre comporte deux lumières d'admission. L'arrivée basse vitesse envoie de l'air à un angle aigu pour créer une turbulence à bas régime. Quand une arrivée de carburant plus importante est requise, une deuxième arrivée s'ouvre, apportant de l'air supplémentaire sans augmenter la turbulence.
Le bloc cylindres est en fonte, à doubles parois. Non seulement cela renforce le bloc, mais cela permet aussi de réduire de manière significative le bruit du moteur, un peu comme un double vitrage. Les têtes de cylindres sont en alliage d'aluminium, tandis que le couvre culasse est en polypropylène léger, doublé de mousse, pour absorber des fréquences de bruit particulières. C'est simple et très efficace, et cela réduit de moitié le bruit du moteur.
Le vilebrequin est en acier renforcé et repose sur cinq supports. Un double volant moteur absorbe les vibrations du moteur. A l'autre bout du vilebrequin, un réducteur de vibrations isole le maneton du train de soupapes et du système d'entraînement des accessoires. Pour améliorer encore le raffinement du moteur, le TD4 utilise deux arbres d'équilibrage tournant à contresens et logés dans le carter. Ces arbres, qui tournent à deux fois la vitesse du maneton, atténuent les vibrations naturelles générées par un moteur quatre cylindres. Grâce à eux, on dispose d'un moteur diesel remarquablement souple et raffiné.
Ce moteur - qui fait ses débuts mondiaux en 2006 - est le résultat d'un accord de coopération entre Ford Motor Company et le groupe PSA Peugeot-Citroën, qui a également produit le très apprécié TDV6 du Discovery 3 et du Range Rover Sport. Comme pour le moteur essence i6, le TD4 a été spécialement développé pour répondre aux exigences particulières de Land Rover en matière de traversée de gués, de pentes très raides et de protection contre la poussière et la boue.

Nouvelles transmissions six vitesses automatique et manuelle
Les deux moteurs du Nouveau Freelander 2 sont disponibles avec une transmission automatique six vitesses, tandis que le TD4 peut aussi être équipé d'une boîte six vitesses manuelle (les modèles diesel seront disponibles en boîte auto à partir du printemps 2007).
Il s'agit de deux nouvelles transmissions développées spécialement pour relever le défi Land Rover : qualités routières et capacités tout-terrain. Elles permettent de fournir toute la puissance nécessaire à la transmission intégrale permanente et intelligente du Nouveau Freelander 2.
La transmission automatique six vitesses Aisin Warner AWF21 est légère et compacte, avec un seul reniflard placé délibérément à l'écart, au dessus de la ligne de gué du Land Rover (50 cm de profondeur). La souplesse des changements de rapports est garantie par le nouveau module électronique, complètement intégré, de contrôle de la transmission (TCM). Ce module utilise des schémas différents pour les changements de rapports, selon que la transmission est en mode automatique intégral, sport ou CommandShift™ manuel, et selon le programme spécial choisi dans le système Terrain Response™.

  • En mode sport, la transmission automatique est programmée pour rester plus longtemps sur les rapports inférieurs et pour rétrograder plus vite, afin de favoriser les accélérations.
  • En mode CommandShift™, le changement de rapports est manuel et séquentiel.
  • Quand les programmes spéciaux du Terrain Response™ sont activés, des schémas différents sont appliqués selon le mode choisi. Le TCM gère aussi le blocage du convertisseur de couple, qui a des exigences différentes selon le programme choisi du Terrain Response™.

    La boîte manuelle six vitesses, disponible uniquement sur le TD4 diesel, est une Getrag M66 adaptée spécialement aux exigences de Land Rover. Conçue autour de quatre arbres primaires et d'une sélection des rapports par câbles jumelés, elle assure une montée rapide des rapports. Le volant moteur à double masse intègre un embrayage hydraulique avec disque unique de 250 mm. Le système est complètement auto ajustable pour assurer une pression constante sur la pédale pendant toute la durée de vie du véhicule.

.

Le Terrain Response renforce la capacité à aller partout
Le système Terrain Response™ est au coeur même des technologies Land Rover qui donnent au Nouveau Freelander 2 une incroyable variété de talents. En série sur tous les modèles, à l'exception du modèle d'entrée de gamme, il adapte les réactions du moteur, de la boîte de vitesses, du différentiel central et des autres systèmes électroniques pour répondre aux exigences du terrain. Il optimise la facilité de conduite et le confort, tout en garantissant une motricité maximum.
Sur le Nouveau Freelander 2, le conducteur a le choix entre quatre réglages du Terrain Response™, déterminés à l'aide d'un sélecteur rotatif.

  • Conduite normale - permettant un large éventail de possibilités pour la plupart des conditions de conduite sur route et les conditions d'utilisation en tout-terrain les plus faciles
  • Herbe/Gravillons/Neige - pour les conditions glissantes sur route ou en tout-terrain
  • Boue et ornières
  • Sable

    "Chacun de ces réglages optimise le contrôle des systèmes électroniques et mécaniques du Nouveau Freelander 2 pour qu'il s'adapte au terrain emprunté," déclare Andrew Foster. "C'est comme si vous aviez un expert du tout-terrain à vos côtés."

    Le Terrain Response™ contrôle aussi les autres aides à la stabilité et à la motricité :

  • Le contrôle dynamique de stabilité (DSC, Dynamic Stability Control) contribue à interrompre la transmission du couple vers une roue après une perte d'adhérence, mais dans certaines situations en tout-terrain, cette transmission est quand même souhaitable, même si la motricité a été perdue. Le Terrain Response™ ajuste alors automatiquement le comportement du DSC pour que le couple idéal soit transmis.
  • L'anti-patinage électronique (ETC, Electronic Traction Control) et l'anti-blocage des freins (ABS, Anti-lock Brakes System) sont tous ajustés et réglés par le Terrain Response™ pour offrir un maximum d'adhérence, de puissance de freinage et de sécurité sur le terrain emprunté.
  • " Le contrôle d'adhérence en descente (HDC, Hill Descent Control), dernière génération d'une technologie Land Rover distinguée par de nombreux prix, limite automatiquement la vitesse en descente, à l'aide de l'ABS, et améliore le contrôle du conducteur dans une descente glissante. Le HDC se met en route automatiquement selon le programme du Terrain Response™ sélectionné et la vitesse maximum dépend alors de la surface sélectionnée.

    Le Terrain Response™ modifie également le réglage du différentiel central électronique pour optimiser la conduite 4x4 dans des conditions délicates. Il fonctionne en permanence et a fait ses débuts en série sur le nouveau Discovery 3 en 2004.

    Des disques de frein très efficaces
    Le Nouveau Freelander 2 est doté de disques de freins ventilés à l'avant et à l'arrière, qui offrent une puissance de freinage comparable à celle d'une berline sportive compacte. Les disques avant - 316 mm sur le modèle essence et 300 mm sur le diesel - fonctionnent en "ventilation inversée" : ils absorbent de l'air frais à l'intérieur du disque au niveau de sa platine centrale, puis cet air est rejeté au niveau de la jante du disque. Cette approche améliore la stabilité thermique en cas de freinage appuyé. Les disques arrière sont aussi de taille significative : 302 mm de diamètre sur les modèles essence et diesel.
    En plus des freins de dernière génération avec ABS, le modulateur contrôle aussi le système de distribution électronique du freinage (EBD, Electronic Brakeforce Distribution) qui répartit la puissance du freinage entre l'avant et l'arrière, ainsi que l'aide au freinage d'urgence (EBA, Emergency Brake Assist), qui augmente la pression sur la pédale en cas d'urgence absolue, et le contrôle de freinage en virage (CBC, Corner Brake Control), qui maximise la stabilité du train arrière en cas de freinage en cours de virage. Il aide aussi à gérer les systèmes de Contrôle d'adhérence en descente (HDC), d'anti-patinage électronique (ETC) et de Contrôle dynamique de la stabilité (DSC).

    Contrôle de stabilité du roulis
    Le contrôle de stabilité du roulis (RSC, Roll Stability Control) est la technologie la plus sophistiquée de prévention du roulis jamais installée sur un Land Rover. Un capteur gyroscopique permet à ce système - en liaison avec le modulateur électronique - de détecter toute augmentation brusque de l'angle de roulis en comparaison avec la trajectoire demandée. Lorsque celui-ci détecte que la voiture est sur le point de se renverser, il augmente donc la force du freinage sur les roues externes, ce qui élargit le rayon de braquage et limite le roulis.

    Gradient Release Control
    Une autre innovation qui fait ses débuts sur le Nouveau Freelander 2 est le Gradient Release Control (GRC), un autre système breveté. En liaison avec le HDC, il permet, lorsque le conducteur relâche les freins dans une descente très raide, que la pression sur la pédale de freins se relâche progressivement lorsque le pied du conducteur a quitté la pédale pour garantir un maintien parfait du contrôle du véhicule par le conducteur.

    Châssis
    "Le châssis du Nouveau Freelander 2 est presque deux fois plus rigide que ceux de la plupart de ses concurrents. Ceci contribue à son comportement routier et à son raffinement, à sa résistance en tout-terrain, et à sa sécurité en général." Andrew Foster, ingénieur en chef du programme.
    Avec une rigidité statique de plus de 28.000 Nm/degré, le Nouveau Freelander 2 dispose de l'un des châssis les plus rigides sur le marché automobile actuel. Cette rigidité excellente assure les bases nécessaires pour obtenir un comportement et un confort haut de gamme, car la torsion est minimale dans les virages serrés et sur les routes délicates. Ceci assure aussi un surcroît de raffinement et de sécurité.
    Le Nouveau Freelander 2 utilise le principe de la construction monocoque. De l'acier à ultra haute résistance est utilisé de manière encore plus étendue que sur n'importe quel autre Land Rover, notamment au niveau des barres de renfort des portières et toutes sortes d'autres renforts. De l'acier 'dual phase' DP600, issu d'un pressage spécial destiné à augmenter sa robustesse, est utilisé pour les montants du pare-brise, les bas de caisse, les marchepieds, le berceau avant et le tableau de bord, afin de créer une cellule de sécurité de très haut niveau, à la fois très résistante et d'un poids acceptable.

Design intérieur et autres équipements
"L'habitacle du Nouveau Freelander 2 est celui d'une berline haut de gamme. Il est à la fois confortable, attirant, bien équipé et spacieux." Geoff Upex, Directeur du Design.
L'intérieur du Freelander 2 est conçu pour être à la fois plus simple et plus élégant que celui du précédent Freelander, une décision prise très tôt par Geoff Upex et le Designer intérieur Martin Buffery, qui le décrit comme 'résistant mais accueillant'. Le design de la planche de bord fait clairement référence aux fameuses lignes verticales et horizontales qui caractérisent le Range Rover, le Range Rover Sport et le Discovery 3.
"L'intérieur du Nouveau Freelander 2 est monté en gamme de manière significative," explique Geoff Upex. "La qualité générale et les finitions ont progressé, grâce à des matériaux de niveau supérieur utilisés dans tout l'habitacle"
La partie supérieure de la planche de bord a fait l'objet d'un traitement 'soft-touch' pour lui donner une apparence haut de gamme et un toucher agréable. Le levier de vitesses est bien conçu et se déplace avec précision. Les commandes utilisées souvent, comme les ventilateurs de la planche de bord et le levier de vitesses, sont faciles à atteindre, et bénéficient d'une finition très douce au toucher. Les cuirs et les moquettes rembourrées sont de grande qualité, alors que les finitions boisées et métallisées ajoutent encore quelques touches supplémentaires de classe à l'impression haut de gamme.
Les instruments de bord sont clairs et bien disposés. Les jauges circulaires analogiques sont mises en valeur par leurs cerclages métalliques et sont toutes regroupées intelligemment juste en face du conducteur.

Un intérieur spacieux et confortable
La position de conduite surélevée du Nouveau Freelander 2 - baptisée 'command view' par Land Rover - améliore la visibilité et aide le conducteur à se sentir en sécurité. Elle ne donne pas seulement un meilleur point de vue qu'une berline, elle est aussi plus haute que la moyenne des 4x4 compacts classiques.
Les 'sièges en gradin' permettent aux passagers des sièges arrière d'être assis un peu plus haut que ceux des sièges avant et de mieux profiter de la vue.
La visibilité de tous les occupants est encore améliorée par les montants étroits du pare-brise, la profondeur du pare-brise et de la lunette arrière et la taille généreuse des vitres latérales. Même s'il ne fait que 5 cm de plus que le précédent Freelander, le Nouveau Freelander 2 offre de nouvelles références en matière d'aménagement intérieur par rapport à son prédécesseur.
Les sièges du Nouveau Freelander 2 procurent d'excellents soutiens sous les cuisses et au niveau du dos et leurs imposants renforts latéraux permettent de maintenir encore mieux les occupants. Les armatures des sièges sont les mêmes que celles du Range Rover Sport : des sièges de grande berline, pour un habitacle faisant penser à celui d'une grande berline. La position très droite est confortable pour le conducteur et augmente encore l'espace pour les jambes.
Le grand coffre offre énormément d'espace pour les bagages ou les équipements sportifs, comme des vélos ou des clubs de golf. Détail subtil, le tapis de sol est réversible, avec un côté moquette et une surface plus résistante de l'autre côté, en cas de transport d'objets mouillés. Le volume total de chargement est de 1670 litres, sièges arrière rabattus, et de 755 litres quand ils sont relevés (soit respectivement 27% et 38% de mieux que sur le précédent Freelander).
Parmi les systèmes audio proposés sur le Nouveau Freelander 2, le haut de gamme est un Dolby ™ Prologic IIx à son ambiophonique comprenant un amplificateur de 12x40 W et 12 haut-parleurs dont un caisson de basse, ainsi qu'un chargeur six CD. L'ensemble est compatible avec le format MP3. Le Nouveau Freelander 2 propose également un système audio de 8x40 W avec huit haut-parleurs et un caisson de basse. Le contrôle du volume est automatique, il change en fonction de la vitesse du véhicule. Des prises pour écouteurs permettent aux occupants des sièges arrière d'écouter autre chose que les passagers des sièges avant. En série, on trouve une prise audio auxiliaire sur la console centrale, qui permet de brancher un lecteur MP3 ou un i-POD. Une radio DAB numérique est disponible en option sur certains marchés.

Equipement haut de gamme
Le Nouveau Freelander 2 est disponible avec un éventail très large d'équipements haut de gamme, en série ou en option. Notamment :

  • Démarrage sans clé - en série sur toute la gamme
  • Système de navigation par satellite avec DVD et écran tactile couleur haute définition
  • Phares bi Xénon à faisceaux orientables
  • Phares à ajustement automatique et essuie-glaces activés par la pluie
  • Régulateur de vitesse
  • Aide au stationnement à l'avant et à l'arrière
  • Système de téléphonie mains-libres Bluetooth avec contrôle intégré du téléphone et affichage sur écran
  • Système audio Alpine/ Dolby™ Prologic IIx à 12 haut-parleurs
  • Radio numérique DAB
  • Climatisation ATC 'deux zones', avec filtre à pollen et capteur d'humidité
  • Toit panoramique coulissant
  • Fonctionnalités 'Lazy-open' et 'Lazy-locking'
  • Vitres et toit panoramique ouvrables en une seule pression
  • Lampe d'approche' déclenchée par le module-clé
Toutes les photos et les données techniques de ce dossier de presse correspondent à la phase de pré production des prototypes.




Cet article provient de Landmania
http://landmania.com/