Landmania
Accueil - Contactez-nous 
La Namibie, taillée pour nos Land

Page: 1/2     (6802 lectures)   Format imprimable

Pour les amateurs de contrées à découvrir en Land, je connais un endroit extraordinaire avec des pistes douces, d'autres cahoteuses et enfin certaines très techniques. Les paysages sont somptueux : des canyons, des lits de rivières et des plateaux avec, pour agrémenter, des nuances minérales qui vont du rouge au noir, des herbes jaune d'or, quelques arbustes à feuilles ou à grosses épines...
Texte et photos : Michel

Bruno

Où se trouve ce paradis ?? dans le sud de la NAMIBIE !! Ce terrain de 14500 ha qui appartient à M. Johann Straus a été baptisé fort justement Steinfield (champ de pierres).
Il est mis à votre disposition pour des balades, du pilotage lent et technique et des bivouacs magiques. Pour y aller ?? C'est facile avec votre GPS ! S 27° 01' 48,9 " - E 18° 12' 48,3"
Vous pourrez camper pour 4,50€, votre hôte pourra vous loger dans une chambre en demi-pension pour 10€/personne. Un repas à la table de M. et Mme Strauss vous coûtera 3€/personne. Au menu vous pourrez choisir un gibier de la propriété : springbok, oryx, kudu ou klipspringer que M. Strauss chasse uniquement pour sa consommation personnelle et celle de ses employés.

Le propriétaire est depuis plus de 30 ans un spécialiste Land Rover reconnu dans toute l'Afrique australe. Ses clients viennent de toute l'Afrique du sud mais aussi du Zimbabwe et du Botswana. Au sujet des Land je vous fait part d'un retour d'expérience concernant le Moteur Td5. J'ai questionné tous les mécaniciens et utilisateurs de Td5 concernant des éventuels problèmes liés à cette conception de ce moteur, tous o­nt eu une réaction de vif étonnement, conclusion unanime: pas plus de problèmes que sur le 300Tdi. Avec, bien évidemment, une maintenance soignée et régulière.
Les époux Strauss vont venir en Europe, pour raisons professionnelles. Ils se rendront à Francfort pour le salon puis en Angleterre (devinez où !) et enfin en Espagne pour visiter l'usine Santana qui fabrique les nouveaux modèles (PS10) et également pour discuter d'un grave problème: celui de l'approvisionnement en pièces détachées des anciens Santana. A noter que M. Strauss est un bon professeur, il peut partir serein, ses boys assurent au garage ! Durant notre dîner, nous abordons le délicat sujet de la stabilité politique du pays. Actuellement ils n'ont aucun problème, mais sans être obsédés, ils savent qu'il peut arriver la même chose qu'au Zimbabwe voisin. Se posera alors le problème de savoir où ils iront, sachant qu'ils sont là depuis des générations et qu'ils n'ont donc pas de pays de "repli". Les blancs qui gagnent un peu d'argent paient des impôts qui servent à financer les services publics, scolarité, soins et fonctionnement public. A noter que tout semble très bien fonctionner ainsi.
   Suivant (2/2) Suivant

[ Retour Reportages | Index des Rubriques ]
Accueil - Contactez-nous