Landmania
Accueil - Contactez-nous 
Old Sodbury 2001

    (7186 lectures)   Format imprimable


A l'occasion d'une visite quelques mois auparavant, Guillaume me propose de me faire découvrir le Old Sodbury Sortout prévu pour le 27 octobre... Promesse tenue, un "Cross Channel" en ferry au départ du Havre et le 110 se dirige vers le Newbury Showground, à 90km de Portsmouth avec à son bord 6 "frenchies" scrutant fièvreusement les panneaux. Deux fois par an, cet espace accueille la fantastique braderie à laquelle, tout Landmaniac digne de se nom, se doit de participer au moins une fois dans sa vie... Ouvrez grand vos yeux vous entrez dans la caverne d'Ali Baba du Land Rover, le plus grand vide-garage Land Rover du monde ! 10h30, le signal est donné, telle une horde de pionniers dans la ruée vers l'or, des milliers de Land Rover de tous âges s'élancent vers le vaste parking pour obtenir une place de choix et rejoindre le parc des ventes dans les premières places...








9h30 : La file d'attente !



Arrivés à 4h30 du matin nous bénéficions d'une place de choix devant les grilles du parc: Premiers!
A notre réveil une interminable procession de Land Rover lourdement chargés de pièces détachées, patiente sagement. Il est 9h30, les portes ouvrent dans une heure et l'accès par l'autoroute est déjà bouché sur plusieurs kilomètres... Plus de 3000 véhicules convergent vers la vénérable localité de Newbury. Le temps est au beau fixe et le moral aussi !






Des pièces détachées par milliers



Anciennement situé à Old Sodbury, la manifestation a conservé son appellation mais a migré depuis l'année dernière vers le Newbury Showground, offrant une capacité d'accueil bien plus importante. Pour faire face à une fréquentation sans cesse en augmentation, l'évènement a également été scindé en 2 sessions annuelles (mars et octobre). Les premiers « fouineurs » se pressent sur les stands; ils n'ont qu'une petite journée pour effectuer leur collecte et dénicher, pour certains, de véritables petits trésors de rareté.






Les affaires débutent...



L'ouverture et les dernières heures (vers 17h00) sont les périodes les plus propices aux « bonnes affaires ». Tôt le matin le choix est très important et en fin de journée, le mot braderie prend tout son sens: les pièces sont littéralement liquidées pour quelques « Queens », l'unité d'échange correspondant à une livre ou pound (environ 11Frs selon le cours). L'offre au niveau de la diversité et de la quantité des pièces est tout simplement ahurissant...






Ca vous tente ?!



On peut également remarquer quelques véhicules en vente dans des états très variés. Attention cependant, malgré un tarif attractif, le parcours du combattant administratif peut s'avérer très fastidieux. Sur le cliché une conversion Series IIA pick-up avec une benne en bois du plus bel effet. Ca démange, hein ?! Autre particularité de la braderie, il n'est pas rare, en fin d'après midi, de découvrir dans les poubelles des pièces abandonnées car devenues trop encombrantes mais d'un aspect tout à fait convenable !






Des pièces rares



Quelques astuces pour bien négocier lors de vos transactions : La règle de base, pour une pièce sur laquelle vous avez un doute sur sa destination, ne jamais demander s'il s'agit d'une pièce pour tel type de véhicule mais laisser l'initiative au vendeur de vous préciser le type de véhicule concerné. La tentation est bien trop grande qu'il vous réponde par oui à chacune de vos questions, surtout avec un accent mal maîtrisé! Profitez également du change proposé à bord du ferry pour vous « lester » de pièces de une livre qui faciliteront les tractations.






16h00: Vue du parking...



16h30: Le gigantesque parking mis à la disposition des acheteurs, vidé de moitié, reste encore bien fourni. C'est un spectacle dans le spectacle, o­n y croise des véhicules de tous âges, des modifiés, des personnalisés, chacun attestant de l'identité forte de son propriétaire. Proche du gigantisme, cet évènement unique en son genre continue d'attirer chaque année un grand nombre de participants dont beaucoup hors frontières. Il faut préciser que l'accès au Old Sodbury est gratuit pour les étrangers; une manière de les remercier d'avoir parcouru tant de kilomètres pour y participer...






The Old Sob himself !



En fin de journée nous rencontrons Jim Wilkie, le créateur de cette success strory qui dure depuis plus de 10 ans. The « Old Sod » comme il aime à se surnommer est vraiment une figure emblématique qui colle résolument à son évènement: convivial, accueillant et festif. Il se prête volontiers à une séances photos au sein de notre petit groupe (de gauche à droite: Titeuf, Jany, le « Ouaibe-Master », Guillaume, the Old Sob' himself, Jean-Louis et Arnaud dit « biquet »). Notez le stock imposant des pièces récoltées qui a nécessité l'achat d'une remorque militaire Sankey !






Notre butin du week-end !



A notre retour au Havre, nous prenons un bon petit déjeuner « à la française » sur le port en compagnie de quelques sympathiques acteurs professionnels de notre paysage Landeux: Stef de No Man's Land et Jean-paul de JP Land. Sur la photo une partie du butin négocié à la brocante, chacun expose ses pièces à la façon d'un fructueux tableau de chasse. Une chose est certaine, Le Old Sodbury Sortout est réellement un évènement à découvrir ou à pratiquer de toute urgence !
Un grand Merci à toute l'équipe Locus Solus Mobilum pour leur accueil et leur générosité de cœur, Did.

Cliquez ici pour contacter l'organisation du Old Sodbury Sortout.
  

[ Retour Reportages | Index des Rubriques ]
Accueil - Contactez-nous