Landmania
Accueil - Contactez-nous 
Outback Challenge 2001

    (6967 lectures)   Format imprimable

Winch recovery
3ème année d'existence pour l'Outback Challenge. Cette épreuve est organisée par le magazine "4x4 Australia" avec à sa tête l'excellent Ron Moon (L'éditeur). L'OBC se déroulait cette année du 18 au 25 mai dans la région de Broken Hill, à 1000Km au nord de Melbourne et 1400Km de Sydney, dans l'état du New South Wales. A cette occasion, plusieurs "Stations" (ranch) ouvrent leurs portes aux 48 participants venus en découdre avec la boue, l'eau, le sable et la rocaille.
Fondé sur la régularité et la navigation plus que sur la vitesse, les équipages sont lâchés avec un équipement de survie complet, l'assistance extérieure étant pénalisée. A l'arrière des véhicules o­n trouve, entassé pêle-mêle, "swags" (couchage), conserves, outils, roues de secours, équipement de treuillage, etc... (Reportage: Patrice Ryder - Outback Import)






Briefing matinal


Briefing des concurrents avant le prologue se déroulant à Broken Hill; le début d'une semaine en enfer ! 8 produits Rover sur 48 véhicules se retrouvent au départ. 3 Range Rover se classeront parmi les 10 premiers et, consécration, les mieux préparés décrocheront les 1ère et 2ème places. Pas mal pour des véhicules de 20 ans d'âge, non?!






4,6l, ça déménage !



Chris Hummer, l'organisateur de l'épreuve réputée du Rainforest Challenge, lâche les chevaux de son 4.6l à l'assaut de l'épreuve. Chris et Darren, son copilote, termineront 6ème au classement général.
Si vous êtes intéressé pour participer à l'édition 2002, vous pouvez contacter Patrice. Il est possible également de louer un Range ou d'expédier son propre véhicule.






Des Range full equiped



La totalité des Range Rover présents sur le plateau son chaussés en énormes pneus de 33, avec un kit de réhausse de caisse ainsi qu'un kit de suspension +5cm.
Evidemment, ils sont également dotés de blocages de pont et d'une véritable cavalerie sous le capot!






Et non, ce n'est pas un 90 !



Le 90 n'étant pas importé en Australie, le 'petit' Defender du fermier anglais émigré Max Brown est en fait un 110 raccourci qui a conservé son Pont Salisbury. Le moteur 300 Tdi a été 'retouché', un énorme treuil hydraulique est présent pour parer à toutes les embûches et une paire de Maxi-Drive complète le tableau. Il souffrira néanmoins face aux japonaises et finira 39ème.






Special task !



Sur ce cliché, Max Brown est à la peine lors de l'ascension de la dune. Une épreuve très physique, particulièrement éprouvante pour les hommes et les treuils. Ces épreuves spéciales assurent un superbe spectacle auprès des nombreux spectateurs venus assister aux confrontations.






Range Survitaminé...



Ce passage se situe sur le tracé du prologue. Le Range Rover en action est pourvu d'un V8 General Motors de 5,7l de cylindrée... les chevaux o­nt eut largement matière à s'exprimer !






Gué pride !



Après les difficultés du sable, o­n se rafraîchit avec une des nombreuses rivières à traverser... dans le sens de la longueur pour corser un peu les choses!! Malgré sa puissante motorisation, le Range restera plus de 2 heures à patauger avant d'être tiré hors de l'eau par un autre véhicule.






Winch recovery



Heureusement pour les participants, cette partie de l'Australie n'est pas infestée de crocodiles... C'est tout ce qu'il fallait pour rassurer Chris Hummer, surpris lors d'une séquence de treuillage. Un coup de chapeau aux organisateurs pour le concept de cette épreuve techniquement très relevée et appréciée de tous les concurrents. A l'année prochaine pour le 4ème OBC...

  

[ Retour Reportages | Index des Rubriques ]
Accueil - Contactez-nous