Landmania
Accueil - Contactez-nous 
Discovery 4 2012

Page: 1/3     (3041 lectures)   Format imprimable

 Le Discovery 4 millésime 2012 apporte son lot de nouveautés : sa nouvelle boîte automatique 8 rapports ZF 8HP70 qui réduit la consommation et abaisse les émissions de CO2, d’un diesel 3.0 SDV6 qui passe de 245 à 256 chevaux. le turbodiesel 3.0 litres ultra réactif devient l’unique motorisation du Discovery 4, mais se décline en deux versions. Dans sa nouvelle version 2012, le Land Rover Discovery 4 conserve son statut de véhicule polyvalent le plus performant au monde.


DISCOVERY 4 2012 : LES NOUVEAUTES

  • Lauréat de 36 distinctions depuis son lancement en 2009
  • Réduction des émissions de CO2 de 244 à 224 g/km pour la version d'entrée de gamme 3,0 l LR-TDV6
  • Augmentation de la puissance de la version diesel hautes performances qui passe de 245 à 256 ch et réduction de ses émissions de CO2 à 230 g/km
  • Nouvelle transmission automatique ZF 8HP70 à 8 rapports avec sélecteur de rapports rotatif et palettes au volant
  • Systèmes audio et de navigation d'entrée de gamme désormais dotés des fonctions Bluetooth et DAB ainsi que de ports USB/iPod
  • Système Premium Harmon Kardon LOGIC 7 équipé désormais de 17 haut-parleurs et offrant une puissance de 825 W
  • Système multimédia aux places arrière désormais disponible avec la technologie sans fil WhiteFireTM
  • Système de commande vocale " Dites ce que vous voyez " (Say What You See)

L'exceptionnel moteur diesel 3,0 LR-TDV6 de 211 ch continuera d'être proposé en entrée de gamme aux clients du Discovery 4 sur les marchés européens soumis à la norme antipollution EURO 5.
Dans sa version 2012, ce moteur a encore été optimisé. Il bénéficie en effet d'un système d'injection à faible débit et d'une nouvelle transmission automatique ZF 8HP70 hautement performante à 8 rapports qui ont permis de ramener ses émissions de CO2 de 244 à 224 g/km.
Cette nouvelle transmission à 8 rapports profite aussi au moteur hautes performances 3,0 l LR-SDV6 qui voit sa puissance grimper de 245 ch à 256 ch et ses émissions de CO2 diminuer de 244 g/km à 230 g/km.
En combinaison avec cette nouvelle transmission, le Discovery 4 2012 se dote du sélecteur de rapports rotatif et des palettes au volant.
Tous les modèles EURO 5 reçoivent un filtre à particules leur permettant de compter parmi les motorisations diesel les plus propres du marché.

L'actuelle version de 245 ch du moteur 3,0 l LR-SDV6, équipée de la très raffinée transmission automatique à 6 rapports avec mode Command Shift, sera destinée aux marchés et pays européens encore soumis à la norme antipollution EURO 4.
Outre les améliorations apportées à la chaîne cinématique, le Discovery 4 a également évolué en termes de design et de niveau d'équipements. Il propose deux modèles de jante alliage totalement inédits, trois nouveaux packs d'options et des systèmes audio et de navigation optimisés adoptant l'architecture électrique de dernière génération MOST Gen 2.1. Le système audio d'entrée de gamme abandonne son ancien écran noir et blanc au profit d'un tout nouvel écran couleur et intègre désormais les fonctions Bluetooth et DAB ainsi que des ports USB/iPod.
Pour la toute première fois également, cle système audio est disponible avec un écran tactile différent de celui dédié à la navigation.
Grâce à sa nouvelle architecture électrique GEN 2.1, le système Premium Harmon Kardon LOGIC 7 affiche des performances en nette évolution puisqu'il offre désormais une puissance impressionnante de 825 W distillée par 17 haut-parleurs.
Les modèles les plus exclusifs héritent en outre du nouveau système de commande vocale " Dites ce que vous voyez " qui permet au conducteur d'utiliser des instructions vocales abrégées.

" Avec ses performances optimisées, ses émissions de CO2 réduites et ses niveaux de design et d'équipements encore supérieurs, le Discovery 4 consolide son statut actuel de véhicule polyvalent le plus performant sur route et en tout-terrain. Le Discovery 4 appartient véritablement à une classe à part ", affirme John Edwards, directeur international de la marque Land Rover.
Une version optimisée du moteur diesel 3,0 litres au cœur de la gamme 2012 du Discovery 4

Depuis 2011, la version de 211 ch du bloc 3,0 l LR-TDV6 est proposée en entrée de gamme aux clients des marchés européens soumis à la norme antipollution EURO5. Désormais couplé à la transmission automatique ZF 8HP70 à 8 rapports, ce moteur émet seulement 224 g/km de CO2 contre 244 g/km pour son prédécesseur, tout en continuant de garantir une puissance maximum à 4 000 tr/min et un couple de 520 Nm à 2 000 tr/min. Ce V6 diesel de Land Rover continue de séduire un nombre toujours plus grand de clients du Discovery 4, du fait notamment de son niveau de consommation qui ne cesse de diminuer, passant de 9,3 à 8,5 l/100 km sur la version 2012. Le moteur LR-SDV6 de 245 ch voit, quant à lui, sa puissance passer à 256 ch à 4 000 tr/min et ses émissions de CO2 diminuer de 244 à 230 g/km. Son couple maximum reste en revanche inchangé à 600 Nm, disponible dès 2 000 tr/min. Les marchés soumis à la norme EURO 4 continueront de bénéficier de la version de 245 ch du moteur LR-SDV6 équipée de l'actuelle transmission automatique à 6 rapports avec mode Command Shift.

Toutes les versions du moteur diesel 3,0 litres sont équipées du même système à turbocompresseurs séquentiels parallèles. Elles affichent des accélérations d'une vivacité exceptionnelle, avec un couple maximum disponible dès 2 000 tr/min. Le nouveau moteur diesel 3,0 litres est à même de surclasser très largement ses principaux rivaux en délivrant un couple de 500 Nm en seulement 500 millisecondes depuis le ralenti. En d'autres termes, les conducteurs peuvent bénéficier instantanément de 83 % du couple maximum. Lors de son introduction sur dans le millésime 2010 du Discovery 4, le système à turbocompresseurs séquentiels parallèles a été le premier de ce type à être monté sur un moteur en V dans le monde. Les turbocompresseurs jumelés fonctionnent de manière séquentielle afin de garantir un couple de tout premier ordre à bas régime et une fougue impressionnante aux régimes plus élevés.

L'entraînement d'un turbocompresseur utilise la pression des gaz d'échappement, ce qui engendre des pertes par pompage dans le moteur et une hausse de la consommation de carburant. Pour atténuer ce phénomène, des valves isolent le turbocompresseur secondaire à la fois du flux des gaz d'échappement et du circuit d'admission du moteur lorsqu'il n'est pas nécessaire. Un tube d'équilibrage reliant les deux collecteurs permet aux gaz d'échappement sortant des collecteurs d'être acheminés dans le turbocompresseur principal. Le plus souvent, c'est le turbocompresseur à géométrie variable de dimensions moyennes qui est sollicité, notamment lors des accélérations modérées et à vitesse stabilisée sur autoroute. Il opére sans à-coup perceptible.Ce système se montre plus efficace que le système à turbocompresseurs en série dans lequel le turbocompresseur primaire de plus petite taille augmente les pertes par pompage.

Le moteur diesel 3,0 litres a établi de nouvelles références en termes de raffinement et de consommation sur la version 2010 du Discovery 4 grâce à son système d'injection à rampe commune de troisième génération. Fonctionnant sous une pression de 2 000 bars, les injecteurs piézoélectriques sont conçus pour minimiser les bruits tout en optimisant la combustion. Ce système se distingue par son " mode de dosage ", qui permet de fournir uniquement la quantité de carburant nécessaire aux injecteurs au lieu de renvoyer l'excédent de carburant vers le réservoir et de générer ainsi des pertes par pompage. Les modèles diesel destinés au marché européen sont désormais équipés d'un filtre à particules et d'un système EGR d'avant-garde visant à réduire les NOx. " Avec la version d'entrée de gamme de ce moteur 3,0 litres, Land Rover fait bénéficier un plus grand nombre de ses clients de sa technologie diesel de dernière génération. Ces deux versions offrent un couple exceptionnel à bas régime, une puissance et un rendement élevés ainsi que tout le raffinement que les propriétaires de Discovery 4 sont désormais en droit d'attendre d'un tel modèle ", indique Paul Walker, ingénieur en chef du programme.

.
   Suivant (2/3) Suivant

[ Retour Reportages | Index des Rubriques ]
Accueil - Contactez-nous